La médiocratie: Aux sources.

Publié le 2 avril 2016, dans Revue de presse

Dans Aux Sources cette semaine sur Hors-Série, Maja Neskovic a reçu Alain Deneault pour son livre La Médiocratie.

« Bizarrement, quand j’y pense, j’ai toujours été assez contente d’être dans la moyenne. Ni la meilleure, ni la pire, juste moyenne. A l’école, avoir la moyenne c’était certes moins excitant que de récolter un 18, mais c’était carrément mieux que de se taper un 5, par exemple. Un avantage non négligeable, c’est que les profs et les parents me fichaient la paix : tout glissait sans accrocs. Pas de grande explosion de joie et de bouffée de fierté mais pas de rouste à l’arrivée du bulletin non plus. Etre de taille moyenne c’est pareil, c’est pratique. On trouve toujours un truc qui nous va. Evidemment, on voit moins bien dans les concerts mais on n’est pas obligé de s’habiller au rayon enfant. Le besoin de briller, de se surpasser, j’ai toujours trouvé ça assez louche : être moyen, c’est être tranquille. Fuir l’exceptionnel, ne pas sortir du lot, ne surtout pas se faire remarquer.
Et il suffit d’en parler autour de soi pour se rendre compte que c’est finalement une stratégie assez répandue.
[…] »

Pour lire la suite, rdv ici.

Voir un extrait de l’interview ci-dessous: