Vladimir Pozner

Vladimir Pozner (1905–1992) est un écrivain aussi important que discret. Familier de Gorki, lié à Maïakovski et Babel, il contribua à faire connaître la littérature russe en France dans les années 1920. Son œuvre de romancier démarra en flèche dans les ­années 1930 avec Tolstoï est mort et Le mors aux dents. Militant antifasciste, réfugié aux États-Unis pendant la guerre, il publia Deuil en 24 heures, fut scénariste à Hollywood, où il se lia notam­ment avec Bertolt Brecht et Charlie Chaplin, et fut nommé aux Oscars pour The Dark Mirror. Bourlingueur, conteur, défricheur de formes littéraires, Pozner consacra sa vie à témoi­gner de son siècle, d’une voix unique.

Livres de cet auteur

Actualités liées à cet auteur

  • Sur Trump et le fascisme aux USA Publié le 16 septembre 2016, dans Tribune

    Sur Trump et le fascisme aux USA (cf. C. Rioux). Une rencontre entre Dos Passos et Pozner, dans Les États-Désunis (brillant livre sur l’Amérique) offre des pistes de réflexions. « Rencontré John Dos Passos « Dos Passos traverse la pièce, prend une […]

  • La crise selon Vladimir Pozner: entre reportage et littérature Publié le 6 juin 2009, dans Revue de presse

    Le 4 janvier 1936, le New York Times publie une annonce d’une grande ingénuité. Son titre : Le monde des affaires n’est pas mauvais. La Grande Dépression a fait une réputation injuste aux hommes d’affaires, plaide la publicité imprimée sur […]