Livre « Gouvernance »

« Gouvernance » Le management totalitaire

Lire un extrait

ISBN : 9782895961550

Collection : Lettres libres

200 pages

Parution en Amérique du Nord : 10 janvier 2013

Parution en Europe : 14 mars 2013

Qté. :Quantité 1
Effacer
Dans les années 1980, les technocrates de Margaret Thatcher ont habillé du joli nom de « gouvernance » le projet d’adapter l’État aux intérêts et à la culture de l’entreprise privée. Ce coup d’État conceptuel va travestir avec succès la sauvagerie néolibérale en modèle de « saine gestion ». Nous en ferons collectivement les frais : dérèglementation de l’économie, privatisation des services publics, clientélisation du citoyen, mise au pas des syndicats... ce sera désormais cela gouverner.

Appliquée sur un mode gestionnaire ou commercial par des groupes sociaux représentant des intérêts divers, la gouvernance prétend à un art de la gestion pour elle-même. Entrée dans les mœurs, évoquée aujourd’hui à toute occasion et de tous bords de l’échiquier politique, sa plasticité opportune tend à remplacer les vieux vocables de la politique.

En 50 courtes prémisses, Alain Deneault montre la logique de cette colonisation de tous les champs de la société par la gouvernance. Car cette « révolution anesthésiante » doit être bien comprise : elle parti­cipe discrètement à l’instauration de l’ère du management totalitaire.
  1. GOUVERNANCE

    1
  2. Introduction

    9
  3. Note de la traductrice des ouvrages cités

    21
  4. PRÉMISSE 1 Réduire la politique à une technique

    23
  5. PRÉMISSE 2 Restreindre l’État à une entité privée

    26
  6. PRÉMISSE 3 Fantasmer la « société civile » dans un état de nature sans tourment

    29
  7. PRÉMISSE 4 Postuler la montée en force d’un « citoyen » réduit à lui-même

    32
  8. PRÉMISSE 5 Rendre folklorique le droit des peuples à l’autodétermination

    34
  9. PRÉMISSE 6 Assigner des fonctions et prérogatives selon une définition sui generis

    36
  10. PRÉMISSE 7 Se poser implicitement comme la réponse aux tares présumées des sujets

    38
  11. PRÉMISSE 8 Appliquer une logique d’exclusion déguisée en son contraire

    40
  12. PRÉMISSE 9 Rendre la partie (l’organisation privée) plus grande que le tout (l’État)

    44
  13. PRÉMISSE 10 Privatiser en privant

    49
  14. PRÉMISSE 11 Avoir intérêt à défendre des intérêts

    51
  15. PRÉMISSE 12 Prétendre à l’horizontalité, fonder d’impitoyables hiérarchies

    57
  16. PRÉMISSE 13 Élire les leaders

    64
  17. PRÉMISSE 14 Privatiser les projets de société

    68
  18. PRÉMISSE 15 Arborer la devise « Liberté, Fraternité, Inégalité »

    70
  19. PRÉMISSE 16 Justifier par l’éthique communicationnelle une charge morale individuelle

    73
  20. PRÉMISSE 17 Contraindre au consentement

    79
  21. PRÉMISSE 18 Privatiser les prérogatives gouvernementales

    81
  22. PRÉMISSE 19 Toujours réserver le mauvais rôle à l’instance publique (l’État)

    83
  23. PRÉMISSE 20 Éviter le retour de manifestations populaires

    86
  24. PRÉMISSE 21 Moins décider que faire décider

    89
  25. PRÉMISSE 22 Que la gouvernance gouverne, que les médias médiatisent

    91
  26. PRÉMISSE 23 Étriquer les mots et leur chose

    94
  27. PRÉMISSE 24 Ne pas prêcher par l’exemple

    99
  28. PRÉMISSE 25 Passer outre l’histoire et les conditions d’enrichissement des puissants

    101
  29. PRÉMISSE 26 Naturaliser l’économie de marché

    107
  30. PRÉMISSE 27 Enfermer les États dans la compétitivité fiscale

    111
  31. PRÉMISSE 28 Récupérer les discours militants ne nuisant pas au système d’exploitation

    113
  32. PRÉMISSE 29 Lutter contre une corruption… sans corrupteurs

    115
  33. PRÉMISSE 30 Inverser causes et effets au vu d’un passé fantasmé

    120
  34. PRÉMISSE 31 Délibérer à vide

    125
  35. PRÉMISSE 32 Favoriser les recherches universitaires… de subventions

    128
  36. PRÉMISSE 33 Donner au dogme des airs de pensée critique

    133
  37. PRÉMISSE 34 Jouer à la théorie

    136
  38. PRÉMISSE 35 Prétendre vainement à l’interactionnisme

    142
  39. PRÉMISSE 36 Effectuer une « sélection naturelle »

    144
  40. PRÉMISSE 37 Entraîner les âmes dociles

    146
  41. PRÉMISSE 38 Sciemment recourir à une pensée désincarnée

    149
  42. PRÉMISSE 39 Proscrire toute conclusion

    151
  43. PRÉMISSE 40 Extraire du bien commun des biens jusqu’alors essentiellement partagés

    156
  44. PRÉMISSE 41 Élaborer des « normes » privées d’inspiration impérialiste

    159
  45. PRÉMISSE 42 Oublier la fiscalité et sa raison d’être

    165
  46. PRÉMISSE 43 Se montrer compatible offshore

    170
  47. PRÉMISSE 44 Candidement « dialoguer » avec des fous et des criminels

    172
  48. PRÉMISSE 45 Privatiser un droit « postmoderne »

    175
  49. PRÉMISSE 46 Déterminer par l’argent l’accès au droit public

    177
  50. PRÉMISSE 47 Restreindre la lutte des classes aux acteurs entrepreneuriaux

    178
  51. PRÉMISSE 48 Rendre médiocres les classes moyennes

    180
  52. PRÉMISSE 49 Anesthésier quiconque est sujet à la dissonance cognitive

    182
  53. PRÉMISSE 50 Retourner la vanité en une puissance

    187
  54. CONCLUSION « D’accord… Mais vous, que proposez-vous ? »

    189
  55. Du même auteur

    199

Actualités du livre

  • Alain Deneault: «Les politiques perdent de vue jusqu’à l’esprit de la République»

    Alain Deneault: «Les politiques perdent de vue jusqu’à l’esprit de la République» Publié le 9 avril 2017, dans Revue de presse

    INTERVIEW – Alain Deneault, directeur de programme au collège international de philosophie (Paris), analyse la situation politique actuelle. Le paysage politique français est en train de se disloquer sous nos […]

  • Alain Deneault aux Matins de France Culture Publié le 7 décembre 2016, dans Revue de presse

    Alain Deneault à l’émission Les Matins de France Culture, sur La médiocratie, la «Gouvernance» et les Politiques de l’extrême centre (un mot aussi sur le règne des robots, au passage). Écoutez l’émission ici. Partager la publication « Alain Deneault aux Matins […]

  • Alain Deneault fustige la politique de l’extrême centre Publié le 29 novembre 2016, dans Revue de presse

    Alain Deneault, invité hier soir du Grand Angle de TV5MONDE pour Politiques de l’extrême centre, préface inédite à La Médiocratie et à « Gouvernance ». Il y est question, entre autres, de Trudeau, de Trump, de Fillon… Partager la publication « Alain […]

  • l’Humanité, 19 mars 2013 Publié le 19 mars 2013, dans Revue de presse

    La gouvernance, vraie révolution anesthésiante Jean-Christophe Le Digou Suivant les traces de Margaret Thatcher et de Ronald Reagan dans les années quatre-vingt, les gouvernements occidentaux se sont de plus en plus engagés à des réformes structurelles sous prétexte de « meilleure […]

  • Des prémisses pour contrer la gouvernance Publié le 1 mars 2013, dans Revue de presse

    Deneault nous propose ici – en cinquante prémisses – une définition didactique, critique et exhaustive de l’idée de gouvernance; idée qui possède une effectivité manifeste – et on ne peut plus étonnante si l’on regarde sa relative nouveauté – sur […]

  • Plus on est de fous, plus on lit [Radio-Canada], 4 février 2013 Publié le 4 février 2013, dans Revue de presse

    Livre référence: « Gouvernance » Alain Denault en croisade contre la «gouvernance» Suivant les traces de Margaret Thatcher et de Ronald Reagan, les gouvernements occidentaux s’engagent de plus en plus dans ce qu’ils appellent la « gouvernance », c’est-à-dire, selon […]

  • Le Devoir, 26 janvier 2013 Publié le 26 janvier 2013, dans Revue de presse

    Depuis son accession au pouvoir, Pauline Marois affirme exercer une « gouvernance » souverainiste. Est-elle consciente que le mot « gouvernance », emprunté au management vers 1980 par les technocrates de Margaret Thatcher, suggère une privatisation néolibérale de la politique […]

  • La Presse [en ligne], 23 janvier 2013 Publié le 23 janvier 2013, dans Revue de presse

    Gouvernance – Le management totalitaire : brasse la cage Daniel Lemay Tenant de la «pensée critique» qu’il enseigne en science politique à l’Université de Montréal, Alain Deneault brasse la cage. Avec méthode et persévérance. Après le pillage minier, le philosophe […]