Livre Le jour où l’Amérique a vu la guerre

Le jour où l’Amérique a vu la guerre 1943 : le traumatisme de la bataille de Tarawa

Lire un extrait

ISBN : 9782895962007

Collection : Mémoire des Amériques

144 pages

Parution en Amérique du Nord : 10 septembre 2015

Parution en Europe : 5 mai 2015

Qté. :Quantité 1
Effacer

Fin 1943, après deux ans de combats lointains et relativement indolores pour les États-Unis, la population américaine qui, jusque-là, soutenait inconditionnellement la décision d’intervenir dans la Deuxième Guerre mondiale, est soudainement frappée d’effroi. La cause de ce vacillement: les violentes images tournées lors de la bataille de Tarawa. La prise de ce minuscule atoll du Pacifique se fait de justesse, en trois jours, au prix de 1 000 morts et de 2 000 blessés du côté américain seulement. C’est le premier carnage essuyé par les boys depuis leur entrée en guerre et c’est aussi la première fois qu’une équipe de cameramen de l’armée filme les combats… et les cadavres.

Cyril Azouvi a recueilli les souvenirs de Norman Hatch, vétéran des marines qui a fait Tarawa armé d’une caméra. Il relate ici la bataille, puis l’impact qu’ont eu les images sur l’opinion publique alors qu’y germait l’idée saugrenue qu’une guerre peut être propre.

  1. LE JOUR OÙ L'AMÉRIQUE A VU LA GUERRE

    1
  2. INTRODUCTION

    9
  3. CHAPITRE 1 - « Un brouillard de poussière de corail et de mort »

    21
  4. CHAPITRE 2 - « Un tragique et inutile massacre de vies américaines »

    47
  5. CHAPITRE 3 - Hiroshima, fille de Tarawa

    61
  6. CHAPITRE 4 - Payer le prix de la victoire ?

    73
  7. CHAPITRE 5 - « Le film le plus frappant qui ait jamais été montré dans ce pays »

    81
  8. CHAPITRE 6 - Une presse libre de montrer la mort

    105
  9. CONCLUSION

    115
  10. REMERCIEMENTS

    123
  11. BIBLIOGRAPHIE SÉLECTIVE

    125
  12. NOTES

    133