Entretien avec Jeremy Scahill (1/3)

Publié le 29 décembre 2017, dans Revue de presse
“Juger qu’il est acceptable de tuer 35 innocents car on soupçonne deux personnes d’avoir des idées terroristes, c’est la définition même du terrorisme”

La guerre des drones menées par les États-Unis, portée à son apogée sous l’ère Obama, a longtemps été présentée comme étant une manière “chirurgicale” de lutter contre le terrorisme. Pourtant, entre 2012 et 2013, 90% des victimes n’étaient pas les cibles initialement définies. Jeremy Scahill, journaliste d’investigation à The Intercept, dénonce la mise en place d’un “programme d’assassinats” américain, envers des personnes jamais jugées, et qui a fait plusieurs centaines de victimes civiles depuis 2009.

Cet entretien est le premier d’une série de trois interviews avec Jeremy Scahill, sur le thème de la guerre des drones menées par les États-Unis.

Visionnez l’entretien ici.

Le Courrier international, 29 décembre 2017