Vulgarisateurs honorés

Publié le 11 juin 2018, dans Événements Vulgarisateurs honorés
L’Association des communicateurs scientifiques du Québec (ACS) a annoncé le 8 juin dernier les lauréats des prix Hubert-Reeves 2018, remis à des ouvrages de vulgarisation scientifique publiés en français au Québec et au Canada cours de la dernière année.

«Pour le bon fonctionnement de la démocratie, il importe que les citoyens aient un minimum de connaissances scientifiques pour pouvoir prendre et exprimer des avis appropriés. La littérature de vulgarisation est l’instrument tout indiqué pour remplir cette tâche», affirme Hubert Reeves.

«Nous devons à Hubert Reeves de nous avoir fait comprendre l’univers par des ouvrages de vulgarisation qui ne sacrifiaient rien à la rigueur scientifique et qui étaient passionnants à lire », rappelle Stéphanie Thibault, présidente de l’ACS. « Les prix créés et remis en l’honneur du grand scientifique existent pour mettre la lumière sur des ouvrages qui allient ces deux grandes qualités.»

Dans la catégorie Grand public, le prix a été remporté par Désordonnances du docteur Alain Vadeboncoeur, publié chez Lux Éditeur. Selon le jury, le Dr Vadeboncoeur réussit à éclairer ses lecteurs sur des sujets et des études complexes, certes par son bagage scientifique à la fois solide et critique, mais aussi par sa plume aussi limpide que délicieuse. Alain Vadeboncoeur est chef du service de médecine d’urgence de l’Institut de cardiologie de Montréal et professeur agrégé de médecine.

Dans la catégorie Jeunesse, le prix a été remporté par le premier coffret des Neurones atomiques explorent, par Martin et Stéphane Brouillard, avec illustrations de PisHier, publié aux éditions Multimondes. Cette série de petits livres met en scène différents personnages en lesquels les enfants se reconnaîtront : ils s’interrogent sur les nuages, sur un ballon qui s’envole, sur la rouille sur leur vélo, sur les cheveux qui se dressent sur la tête. En aidant les enfants à comprendre ce qui se cache derrière leurs observations, les auteurs les initient en fait à la démarche scientifique. C’est donc par des jeux, des expériences à faire à la maison, de courtes synthèses historiques et des illustrations que la vulgarisation de phénomènes scientifiques complexes se déploie. Les frères Martin et Stéphane Brouillard sont respectivement enseignant et communicateur scientifique. Ils ont fondé les Neurones atomiques en 2004. Pierre Girard est leur illustrateur complice.

Étaient également présent, lors de la cérémonie annuelle de remise des prix de l’ACS, le 25 mai dernier, François Reeves, fils d’Hubert Reeves.

La Presse, 11 juin 2018

Photo: De gauche à droite : Stéphanie Thibault, Alain Vadeboncoeur, Stéphane Brouillard et François Reeves

Crédit photo : Hombeline Dumas, 2018

Lisez l’original ici.