Noam Chomsky, drôle de créature libertaire

Publié le 17 avril 2016, dans Revue de presse

Quelle sorte de créatures sommes-nous ? de Noam Chomsky, dans La Cité, par William Irigoyen.

« Il y a quelque chose d’irritant lorsqu’on évoque le nom de Noam Chomsky en présence de certains compagnons de route de la gauche dite radicale. L’instant d’avant, vous entendiez ces derniers vitupérer contre les innombrables injustices du monde capitalistique. Soudain, les voici devenir tout miel. Comme si, à la seule évocation de ce patronyme, ils avaient été touchés par la grâce. N’est-ce pas un contresens que de totémiser ainsi l’intellectuel américain, lui qui n’a cessé de défendre avec vigueur la liberté, donc l’émancipation individuelle?

La preuve avec son dernier essai qui regroupe des cours donnés à l’université de Columbia, à New York, en linguistique, en sciences cognitives et en philosophie politique. Ce livre comporte quatre chapitres, chacun portant en titre une question que l’on pourrait tout à fait voir inscrite à une examen de philosophie: Qu’est-ce que le langage? Que pouvons-nous connaître? À quel point les mystères de la nature sont-ils insondables? Qu’est-ce que le bien commun? […]»

Pour lire la suite, rendez-vous ici.