Élisée Reclus

Géographe, anarchiste et franc-maçon, Élisée Reclus (1830-1905) prend une part active à la Commune de Paris en 1871, et est arrêté les armes à la main. Il est condamné à la déportation en Nouvelle-Calédonie, mais sa peine est commuée en dix ans de bannissement. En Suisse, il participe activement à la Fédération jurassienne. Plus tard, il contribue à la fondation de la première université laïque de Belgique. Auteur prolifique, Élisée Reclus participe à de nombreux journaux : Le Révolté, L’Insurgé, Le Cri du Peuple, etc. mais il est surtout l’auteur de l’extraordinaire Géographie Universelle (19 volumes), et de L’Homme et la Terre (6 volumes).

Livre de cet auteur

Voici le seul résultat

Actualités liées à cet auteur

  • L’abécédaire d’Élisée Reclus

    L’abécédaire d’Élisée Reclus Publié le 22 mars 2019, dans Revue de presse

    La pensée d’Élisée Reclus n’a pas fini de nous mobiliser : géographe prolifique, à la fois communiste et anarchiste, féministe et végétarien, cet adversaire de la « funeste institution » que […]

  • Élisée Reclus, précurseur de l'écologie

    Élisée Reclus, précurseur de l'écologie Publié le 14 décembre 2018, dans Tribune

    La Cop 24 nous donne l’occasion de nous questionner sur la naissance des idées liées à l’écologie. Il se dit « légumiste » (l’ancêtre du vegan) et oppose au « progrès » les « regrès », […]