John Berger

Né à Londres en 1926, et décédé à Antony (France), le 2 janvier 2017, John Berger fut un écrivain prolifique, un audacieux et sensible critique d'art, mais il fut aussi peintre, journaliste et scénariste. Il n’a jamais dissocié ses activités de son engagement politique. Auteur d’une trentaine d’ouvrages, il a reçu le Booker Prize en 1972 pour son roman G.

Livre de cet auteur

Voici le seul résultat

Actualités liées à cet auteur

  • Le regard bleu du conspirateur Publié le 8 juin 2017, dans Non classé

    John Berger, passeur d’histoires « Le bleu est mémoire, mais le bleu est aussi effronterie, impudence. » John Berger et John Christie, I Send You this Cadmium Red John Berger est mort […]

  • John Berger (1926-2017)

    John Berger (1926-2017) Publié le 3 janvier 2017, dans Nouvelles

    John Berger, écrivain, peintre, critique d’art, scénariste, est mort hier le 2 janvier, à 90 ans. Nous avons eu la chance et le bonheur de travailler avec lui pour la publication en […]

  • le Monde Diplomatique, juillet 2012 Publié le 1 juillet 2012, dans Revue de presse

    Livre référence: La liberté de Corker Les rêves des vivants Marie-Noël Rio Dans la préface à son roman, rédigée « quarante-cinq ans plus tard », John Berger évoque celui qui […]

  • Le Devoir, 16 juin 2012 Publié le 16 juin 2012, dans Revue de presse

    Livre référence: La liberté de Corker Critique d’art, romancier, peintre, essayiste, marxiste, John Berger ne semble pas avoir tout à fait le même âge que ses artères. Un homme dont […]