Dans les méandres d’Anonymous

Publié le 21 avril 2016, dans Revue de presse

Gabriella Coleman sur les ondes de France Inter, à l’émission de Nicolas Demorand, Un jour dans le monde!

« Le collectif Anonymous, est un mouvement de hackers apparu sur Internet en 2008, qui avait pour cible première l’église de la scientologie. Le groupe de cyber-attaque a depuis pris de l’ampleur. Actif depuis les quatre coins du monde, le mouvement revendique la liberté d’expression sur Internet et dans les sociétés du monde.

Caché derrière l’anonymat de ses membres, le groupe Anonymous a de nombreuses cibles comme des entreprises, des régimes totalitaires ou des personnalités diverses. Les Anonymous sont réunis au sein d’une organisation décentralisée, qui n’a aucune hierarchie rigide ni de responsables désignés. Ces activistes 2.0 représentent un véritable phénomène de société à travers le monde, à l’heure des soulèvements populaires contre le système actuel et les formes d’injustices.

En toile de fond  s’ouvre demain le festival Hors-Pistes, au centre Pompidou de Paris, axé sur l’art de la révolte et sur les mouvements militants. Ce soir, pour parler du collectif Anonymous, et du festival Hors-Pistes l’invitée de Nicolas Demorand est l’anthropologue canadienne Gabriella Coleman, auteure du livre « Anonymous, Hacker, activiste, faussaire, mouchard, lanceur d’alerte » aux éditions Lux.»

Écouter l’émission: