Le monde moderne expliqué à un revenant

Publié le 1 mars 2007, dans Revue de presse

Edward Bellamy n’aura vécu que quarante-huit ans (1850–1898) mais cet américain nous aura légué au moins, sinon un chef-d’oeuvre un petit bijou de livre d’anticipation. En effet, C’était demain figurait lors de sa sortie comme un des romans les plus lus du XIXème siècle. Il narre le retour à la vie d’un être qui a sommeillé durant cent treize ans et qui venant d’un milieu pauvre atterrit dans la famille aisée du docteur Leete à Boston. Son hôte lui explique à Julian West ce qu’est maintenant le monde. C’est comme un prétexte pour décortiquer les mécanismes de fonctionnement de la société moderne. C’est quasiment un cours abrégé de sociologie et d’économie. La preuve ? C’est qu’il y a plein de renvois. Le médecin va entre autres décrire comment fonctionne cette nouveauté, le crédit disponible à tous. C’est instructif en diable.

CultureHebdo.com, mars 2007