L’évolution, la révolution et l’idéal anarchique d’Élisée Reclus

Publié le 22 novembre 2019, dans Revue de presse

Ce livre est le développement d’un discours prononcé dans une réunion publique à Genève (février 1880). C’est le seul écrit du géographe dont l’objet est strictement politique, entièrement consacré à la manière dont l’autoritarisme, le centralisme et la représentation minent les mouvements révolutionnaires et les détruisent.

S!lence, no 484, décembre 2019