Quand l’extension du domaine de la larme interdit la réflexion

Publié le 9 octobre 2018, dans Revue de presse

«Des émissions de divertissement à l’actualité médiatique en passant par les discours politiques, le recours à l’émotion est devenu l’une des figures imposées de la vie publique. Si les émotions, positives ou négatives, enrichissent l’existence, cette forme d’expression peut poser de redoutables défis à la démocratie lorsqu’elle se fait envahissante et tend à remplacer l’analyse.» Voici ce que démontre et dénonce la journaliste Anne Cécile Robert dans ce livre préfacé par Eric Dupont Moretti.

Liberté sur parole, Aligre FM, 9 octobre 2018

Écoutez l’entretien ici.