Espagne: Madrid, Barcelone et les mairies rebelles font face à la droite de Rajoy

Publié le 19 novembre 2016, dans Revue de presse
« Le parti conservateur de Rajoy a pu se maintenir au pouvoir. Dès lors, que vont devenir les municipalités nées du mouvement des Indignés et de la mobilisation de la société espagnole ? Notre collaborateur Ludovic Lamant publie un livre, Squatter le pouvoir, qui explique comment ces “mairies rebelles” tentent de changer la politique. Extraits.

Après dix mois de crise et de blocage politique, la droite du parti populaire (PP) et de Mariano Rajoy est donc réinstallée au pouvoir en Espagne. Pour peu de temps sans doute : le chef du gouvernement ne s’est maintenu que par le choix fait par une large partie des socialistes de s’abstenir. Mariano Rajoy, à la tête d’une majorité relative qui butera sur le premier obstacle sérieux, gouverne ainsi avec les prochaines législatives déjà en tête. Et quelques cibles désignées. »

Lisez la suite ici.

François Bonnet, Médiapart, 19 novembre 2016