Médium Large [Radio-Canada], 17 avril 2013

Publié le 17 avril 2013, dans Revue de presse
Livre référence:

La journaliste torontoise Linda McQuaig et le spécialiste en fiscalité Neil Brooks, ont publié en 2010 Les milliardaires : comment les ultra-riches nuisent à l’économie. La traduction vient de paraître chez Lux Éditeur et cet essai, au ton assez coloré, passe à tabac les milliardaires. Selon eux, ils ne créent pas de la richesse, ils la prennent. L’ouvrage dénonce la concentration financière et l’influence trop grande des plus nantis. Alain Deneault, chargé de cours à l’Université de Montréal, Jean-Jacques Stréliski, publicitaire et cofondateur de l’agence Cossette à Montréal, et Martin Ouellet, fondateur de Genia, discutent du rôle des milliardaires dans la société.

Martin Ouellet explique qu’il a réussi à construire son entreprise grâce aux investissements de plus nantis que lui. L’homme d’affaires Charles Sirois a cru en son projet et a investi dès le début, ce qui lui a permis de développer sa compagnie.

Alain Deneault observe que la richesse est très mal redistribuée dans la société. Les milliardaires déstructurent l’économie, ils s’enrichissent quand l’économie va mal. L’oligarchie nuit à l’économie selon lui.

Jean-Jacques Stréliski avance qu’aux États-Unis, on juge la réussite en fonction de l’argent que vous avez acquis. Mais pour lui, l’argent n’est pas un gage de réussite. Il faut revoir cette façon de penser.

— Neil Brooks et Linda McQuaig, Les milliardaires : comment les ultra-riches nuisent à l’économie, Lux, 2013

Écouter la discussion