Plus on est de fous, plus on lit, Radio-Canada, 3 octobre 2011

Publié le 3 octobre 2011, dans Revue de presse
Livre référence:

La dénonciation par la littérature

En Uruguay, l’écrivain Eduardo Galeano est une légende. Son nouveau recueil, Les voix du temps, entremêle récits, poèmes, manifestes et autres indignations. Le recueil d’Edouardo Galeano, traduit par la Québécoise Alexandra Sanchez, est une oeuvre profondément engagée qui dénonce les excès du pouvoir et de l’argent. Mais c’est néanmoins une oeuvre très littéraire au style unique et à la langue magnifiquement travaillée, comme nous l’explique notre collaborateur Thomas Hellman.

Plus on est de fous, plus on lit!, Radio-Canada, 3 octobre 2011

Écoutez Thomas Hellman parler des Voix du temps d’Eduardo Galeano (allez à la quatorzième minute): Plus on est de fous, plus on lit!