Réédition de Histoire de l’Isle-aux-Coudres par Alexis Mailloux: le pays de l’abbé Mailloux

Publié le 20 septembre 2011, dans Revue de presse

L’abbé Alexis Mailloux, initiateur de la Croix Noire de la tempérance, n’était pas qu’un curé des plus conservateurs! Il était aussi doué d’une plume fine et imagée, qu’il mit au profit de quelques livres dont Histoire de l’Isle-aux-Coudres, une œuvre touffue qui a droit aujourd’hui à une réédition attendue.

Le premier livre de l’abbé Alexis Mailloux s’intitulait Manuel des parents chrétiens et a servi de guide à bien des parents du 19e siècle. Avec Histoire de l’Isle-aux-Coudres, Alexis Mailloux explore diverses facettes de la vie des insulaires, sous l’angle évident de la foi. «C’est un livre qui témoigne de la mentalité d’une époque», explique Serge Gauthier qui signe la nouvelle préface du livre et les notes critiques. «Une première édition avait été publiée en 1878 à 200 copies par l’Abbé Casgrain qui en signait alors la préface. En 1998, Jean-François Nadeau a reproduit le texte à l’identique et cette édition s’est épuisée. La maison d’édition Lux m’a interpelé pour que nous faisions une nouvelle édition en format poche, plus accessible», explique-t-il. Il a aussi insisté pour qu’on y ajoute «La Promenade, une flânerie autour de l’isle» écrite par l’abbé qui y naquit, y servit et y mourut.

Les notes originales de l’Abbé Casgrain agrémentent toujours l’Histoire de l’Isle-aux-Coudres, mais « l’appareil critique a été modernisé dans le but de rendre le propos plus accessible», comme l’explique l’éditeur Mark Fortier. «C’est à la fois une histoire factuelle et la poésie de la tradition orale du 19e siècle», commente l’éditeur.

Tant M. Gauthier que M. Fortier insistent sur la qualité exceptionnel du l’écriture d’Alexis Mailloux. «C’est imagé, comme le récit du combat sans fin contre les rats des moulins, la chasse aux marsouins. C’est d’ailleurs un récit qui a beaucoup inspiré Pierre Perrault», de dire M. Fortier.

«C’est un superbe écrivain», conclut M. Gauthier. Le livre est disponible à la Société d’histoire de Charlevoix, 156, de l’Église à La Malbaie.

Emelie Bernier, Le Charlevoisien, 20 septembre 2011

Voir l’original ici.