Rentrée littéraire hiver 2011

Publié le 11 janvier 2011, dans Nouvelles

La rentrée littéraire de Lux sera marquée en janvier par la publication du tout dernier livre de Noam Chomsky, Futurs proches Liberté, indépendance et impérialisme au XXIe siècle. Dans ce livre, empreint d’un sentiment d’urgence, Noam Chomsky dresse l’inventaire des horizons possibles, « menaçants » ou « exaltants », de ce jeune XXIe siècle. Il analyse avec finesse les événements politiques des dernières années, dont la présidence d’Obama et l’essor du populisme de gauche en Amérique latine (Chavez, Lula, Morales). Chomsky, fidèle à lui-même, met à nu l’impérialisme américain et montre que pour les peuples qui en font les frais, l’indépendance politique et l’État demeurent le plus solide rempart pour la défense de leur liberté.

Paraîtra également en janvier Il y a trop d’images, du cinéaste Bernard Émond. À l’origine de cet essai se trouve l’interrogation suivante, importante pour un cinéaste : dans une vie encombrée de milliards d’images futiles et triviales, comment trouver la force de s’appliquer à voir, à voir derrière, à voir au-dessus des choses, à voir ce qui ne se voit pas du premier coup d’œil? À ces questions, Bernard Émond offre des réponses qui opposent au vide qui nous menace l’irréductible présence des valeurs fondamentales de notre commune humanité. Il marche ainsi dans les pas du Pasolini des Écrits corsaires, tant par son esprit de sérieux que par son appel à la résistance.

En février, Lux publiera une étude sociologique dont le besoin se fait cruellement sentir : La chasse aux Musulmans, de la politologue canadienne Sherene Razack. Dans cette étude, l’auteure expose les stéréotypes souvent grotesques que la guerre contre le terrorisme a forgés pour à la fois pourchasser les Musulmans en Amérique ou en Europe et les sauver en Irak ou en Afghanistan. On y découvre que si la sécurité nationale est un enjeu sérieux, elle est aussi la source de dérives institutionnelles dangereuses.

C’est avec grand bonheur que Lux lancera en avril De remarquables oubliées, de Serge Bouchard et Marie-Christine Lévesque. Le premier tome de cette galerie de portraits est consacré exclusivement à des femmes d’exception qui ont marqué l’histoire de l’Amérique du Nord. Ce livre présente des personnages méconnus et pourtant exemplaires par leur courage et leurs exploits. À travers la vie de Françoise-Marie Jacquelin, guerrière acadienne du XVIIe siècle, la tragédie de Marie-Josèphe Angélique, esclave noire de la Nouvelle-France, ou le militantisme anti-esclavagiste de Mary Ann Shadd Cary, c’est tout un pan de l’histoire de l’Amérique que ce livre met en scène.

Lux publira également en avril le dernier livre de l’historien américain Howard Zinn, sorti en anglais tout juste après la mort de son auteur en 2009. La bombe est une critique historique des bombardements aériens que pratiquent massivement les États-Unis depuis la Seconde Guerre mondiale. L’historien développe cette réflexion à partir de l’expérience personnelle qu’il a eue dans les bombardiers au cours de ce conflit, et nous fait un rappel salutaire des mobiles essentiellement politiques qui ont justifié l’usage de la bombe atomique au Japon en 1945.