Jean-Francois Nadeau: Tout est dans tout!

Publié le 14 avril 2016, dans Revue de presse

Les radicaux libres dans le Devoir:

«Tout est dans tout, affirmait le sage. C’est aussi les mots que choisit Jean-François Nadeau pour décrire son patelin natal des Cantons-de-l’Est, Cookshire, rebaptisé depuis 2002, fusion oblige, Cookshire-Eaton. « Je pense que tout est né là », avance-t-il avec son habituel aplomb au sujet du chroniqueur qu’il est devenu, celui dont vous lisez les lignes dans ce journal, comme celui que l’on retrouve dans Les radicaux libres, recueil paraissant aujourd’hui chez Lux.

C’est à Cookshire, donc, que l’historien, journaliste et biographe de Bourgault s’est d’abord exercé à détricoter le chandail d’illusions duquel notre société recouvre ses lâchetés, ses mensonges et ses fuites en avant. Une formule que ne renierait sans doute pas Jean-François Nadeau, dont le style camoufle ses effets sous une écriture d’une élégance que nous contraindra malheureusement à qualifier de surannée la fréquentation douloureuse de certaines autres colonnes, là où l’éructation toute en capitales et l’écumant bredouillage se revendiquent du genre noble qu’est la chronique.»

Vous pouvez lire l’article ici.