«Les villes indignées d’Espagne» (Le Monde, 29/12/2016)

Publié le 29 décembre 2016, dans Non classé «Les villes indignées d’Espagne» (Le Monde, 29/12/2016)

Ludovic Lamant a rencontré des dizaines de femmes et hommes des marées citoyennes qui ont déferlé sur la péninsule ibérique.

Renverser la table ? Podemos, le parti anti-austérité espagnol, paraît désormais loin de gagner son pari à l’échelle nationale. Avec la reconduction de Mariano Rajoy (Parti populaire, droite) à la tête du gouvernement, le 29 octobre, le mouvement était déjà réduit à contester aux socialistes le leadership de l’opposition. Divergences stratégiques et querelles de personnes ont ensuite miné la formation au point que son leader, Pablo Iglesias, a carrément demandé « pardon » aux militants dans une vidéo postée sur Twitter, mercredi 28 décembre.

Aux sympathisants déprimés de la gauche radicale, le livre de Ludovic Lamant, journaliste à Mediapart, pourra servir de lecture thérapeutique. Car Podemos n’est pas le seul héritage du mouvement des « indignés » qui, en mai 2011, a envahi les places du pays : il faut compter avec les « mairies rebelles » élues en 2015 à Madrid, Barcelone, Saint-Jacques-de-Compostelle, Saragosse…

Lire la suite ici (accès réservé aux abonnés)

Julien Lemaignen, Le Monde, 29 décembre 2016.